Freinet, Reggio

Célestin Freinet est un pédagogue qui dès ses premières années a pour projet de changer l'éducation.

Freinet suit des études pour être instituteur quand la première guerre mondiale éclate, elle écourtera sa formation car il sera contraint de combattre jusqu'en 1917. Il est alors blessé gravement au poumon, et après deux ans de convalescence, il devient instituteur et n'a alors nullement envie de reproduire l'éducation qu'il a reçu car il juge l'école ennuyeuse et trop coupée de la vraie vie. D'autre part, il lui reproche d'avoir endoctriné la jeunesse en l'incitant à la guerre sous prétexte de patriotisme et ne veut plus jamais qu'un autre massacre ait lieu. Engagé politiquement, et pacifiste, il sera très attaché à créer un climat de coopération entre élèves dans ses classes. En 1935 il crée une école publique avec sa femme Elise Freinet elle aussi institutrice, où ils mettront en oeuvre les grands principes de leur pédagogie, aujourd'hui adaptée par un grand nombre d'instituteurs en France et partout dans le monde. 

Les grands principes : 

- Création et expression libre 

Célestin Freinet veut modifier le rapport au savoir, il souhaite que l'enfant devienne acteur et met en place des outils pour favoriser son expression par les créations, textes et recherches libres. En autorisant l'enfants à parler de lui, de ce qui l'intéresse un sens est donné au travail, car l'enfant apprend à lire et à écrire pour s'exprimer. 
Le foisonnement de productions permet ensuite de rassembler les textes et de créer une histoire de classe où l'on retrouve des sujets divers, des faits marquants de l'année, des dessins libres rassemblés et publiés dans un journal scolaire. A la fois patrimoine commun et base de travail, le journal est le témoignage que chaque enfant a quelque chose à dire d'intéressant et qu'il peut être poète, journaliste écrivain ou illustrateur. En s'exprimant librement et en s'intéressant aux écrits des autres la pensée et l'esprit critique des enfants sont développées. Les apprentissages fondamentaux se développent sans matériel scolaire classique. 


- Coopération et apprentissage :

- Tâtonnement et méthode naturelle :

- Nature comme outil de travail :


Comme chez Montessori, la pédagogie Freinet est soucieuse de centrer les apprentissages sur les besoins réels de l'enfant, lier les apprentissages à leur vie pour les rendre acteurs, développer leur personnalité et respecter le rythme propre à chacun sans système de notation instaurant une compétition entre élèves.